Veuillez patienter svp...
 
Vous êtes ici : équipe / UMR ESPACE-DEV, Equipe OSE

UMR ESPACE-DEV, Equipe OSE

Mots-clés : Spatialisation des connaissances, Station de réception, Télédétection, Indicateurs spatialisés.

Personnel de l’équipe résident en Guyane :

 

  • Chercheurs et enseignants-chercheurs :
  • - [ABBAS Ahmed], MC UAG                                                       ahmed.abbas973@guyane.univ-ag.fr
  • - [BECKER Mélanie], MC UAG                                                      melanie.becker@guyane.univ-ag.fr
  • - CLERGEOT Henri, Pr UAG
  • - [LINGUET Laurent], MC UAG                                                         laurent.linguet@guyane.univ-ag.fr
  • - PRIMEROSE ANTOINE, MC UAG
  • - [ROBINET Vivien], MC UAG                                                            vivien.robinet@guyane.univ-ag.fr
  • - [SADLI Idris], MC UAG                                                                        idris.sadli@guyane.univ-ag.fr
  • - [SEBELOUE Martine], MC UAG                                                martine.sebeloue@guyane.univ-ag.fr
  • - TAMARIN Olivier, MC  UAG                                                            olivier.tamarin@guyane.univ-ag.fr

 

  • Ingénieurs :
  • - CHAILLOUX Davina, IE (CDD)                                                                        davina.chailloux@ird.fr
  • - CHARRON Christophe, IE                                                                         christophe.charron@ird.fr
  • - LEVE Jérôme, IE (CDD)                                                                                     jerome.leve@ird.fr
  • - MOIRET Adrien, IE (CDD)                                                                                 adrien.moiret@ird.fr

 

  • Post-Doctorants :
  • - COULY Claire, (CDD)                                                                                         claire.couly@ird.fr

 

  • Doctorants :
  • - [ALBARETO Tommy] début de la thèse janvier 2013                                         tommy.albarelo@ird.fr
  • Directeurs de thèse : F. Dolique, I. Marie Joseph, L. Linguet
  • - [BOUTOUCHENT Mourad]                                                                       mourad.boutouchent@ird.fr
  • Directeurs de thèse : F. Dolique et M. Becker
  • - [GOULAMOUSSENE Youven], 10/10/2012 au 10/09/2015                     youven.goulamoussene@ird.fr
  •  directeurs de thèse : Bruno Herault et laurent Linguet

 

 

Thème de recherche :

 

  • Description des thèmes de recherche :
  • Observation spatiale des changements environnementaux
  • Approche intégrée milieux et sociétés pour la gestion des ressources et des territoires
  • Système d’information et connaissance de l’acquisition des données à l’aide à la décision

 

  • Compétences spécifiques et savoir-faire :
  • - sciences de l’environnement et des sociétés
  • - géomatique, informatique, modélisation
  • - ingénierie territoriale, observation spatiale
  • - observatoires de l’environnement pour le développement
  • - recherche et renforcement des capacités au Sud

 

  •  Équipements spécifiques :
  • - stations de réception de données satellites (SEAS-Guyane, GEOSUD, SEAS-OI, SEAS-Gabon).
  • - logiciels : MDWEB (catalogage), SIEL (aide à la décision)
  • - plateaux techniques géomatique
  • - infrastructures de données spatiales interopérables respectant les standards INSPIRE/OGC

 

 

Valorisation et références industrielles :

 

  • - transferts de savoir-faire et de technologie
  • - diffusion de logiciels sous licence
  • - essaimage, créations de start-up
  • - partenariats de R&D avec des sociétés innovantes (Géomatys), bureaux d’études (SIRS,BRLi, CLS) et industriels du spatial (Thales Alenia Space, Astrium, Telespazio)

 

 

Partenariat et réseaux :

 

 

Publications significatives :

 

  • 2013 :

  • - Arvor, D., Dubreuil, V., Ronchail, J. & Simões, M. (2013). Spatial patterns of rainfall regimes related to levels of double cropping agriculture systems in Mato Grosso (Brazil). International Journal of Climatology,
  • - Marie-Joseph I., L. Linguet, M.-L. Gobinddass and L. Wald. « On the applicability of the Heliosat-2 method to assess surface solar irradiance in the Intertropical Convergence Zone, French Guiana », International Journal of Remote Sensing, Vol. 34, Apr, 2013, pp. 3012-3027 [article]
  • - Seyler, F., Calmant, S., Santos da Silva, J., Medeiros Moreira, D., Mercier, F., Shum, C.K. (2013). From Topex/Poseidon to Jason-OSTM in the Amazon basin. Advances in Space Research, 51 (8): 1542-1550

 

  • 2012 :

  • - M. Becker, B. Meyssignac , W. Llovel, A. Cazenave and T. Delcroix, (2012), Sea level variations at Tropical Pacific Islands since 1950, Global and Planetary Change, Volume 80-81, p 85-98. [Télécharger le PDF]
  • - Lemaire, B., Robinet, V., Portrat, S. (2012) Compression mechanisms in working memory. Mathematics and Social Sciences 199, 71-84. [Télécharger le PDF]

 

  • 2011 :

  • - M. Becker, B. Meyssignac , A. Cazenave, L. Xavier , R. Alkama and B. Decharme (2011), Past terrestrial water storage (1980-2008) in the Amazone Basin reconstructed from GRACE and in situ river gauging data, Hydrology and Earth System Sciences, Volume 15, p 533-546. [Article]
  • - Frappart, F., Papa, F., Guntner, A., Werth, S., Santos Da Silva, J., Tomasella, J., Seyler F., Prigent C., Rossow W.B., Calmant S., Bonnet M.P. 2011 Remote Sensing of Environment », p. 1588/1594, Satellite-based estimates of groundwater storage variations in large drainage basins with extensive floodplains [Article]
  • - Robinet, V., Lemaire, B., Gordon, M.B. (2011). MDLChunker: a MDL-based Cognitive Model of Inductive Learning. Cognitive Science, 35, 7, 1352-1389. [Article]

 

  • 2010 :

  • - M. Becker, W. Llovel, A. Cazenave, A. Güntner and JF. Crétaux (2010), Recent hydrological behaviour of the East African Great Lakes region inferred from GRACE, satellite altimetry and rainfall observations, CR Geoscience, Volume 342, Issue 3, p 223-233. [Article]
  • - L. Xavier, M. Becker, A. Cazenave, L. Longuevergne, W. Llovel and OC. Rotunno Filho (2010), Interannual variability in water storage over 2003-2008 in the Amazon Basin from GRACE space gravimetry, in situ river level and precipitation data, Remote Sensing of Environement, Volume 114, Issue 8, p 1629-1637 [Article]

 

 

 

 

Financement en cours :

 

  • OSE-GUYAMAPA (2011- 2013)
  • Mise à disposition d’outils et de méthodes opérationnelles utilisant l’imagerie satellite pour l’aide au suivi et à la protection du patrimoine naturel de la zone transfrontalière Guyane – Amapa. Financement POAmazonie 687 k€

 

  • CARTAM-SAT (2010- 2013)
  • Ce projet vise à développer des méthodes automatiques de stockage, de catalogage, de traitement et d’interprétation d’images satellitaires. Son objectif final est de fournir et d’actualiser les cartes thématiques destinées aux gestionnaires du territoire.
  • Financement Feder 365k€

 

  • PHEUS (2011- 2015)
  • Son objectif est de mieux comprendre et prévoir comment les ressources en eau sont impactées par l’évolution du climat en Guyane.

Le projet de recherche a pour ambition d’appréhender sous une approche pluridisciplinaire les problématiques liées aux perturbations (crues, étiages) engendrées par les hauteurs extrêmes des principaux cours d’eau de Guyane qui seraient accentuées par le changement climatique.

L’objectif du premier volet de l’étude est de développer des méthodes de prédiction des phénomènes extrêmes d’étiage sur les fleuves alimentant les stations d’eau potable et des phénomènes de crues sur les fleuves peuplés de Guyane (en particulier le Maroni) à partir de l’analyse d’images satellites.

Les méthodes numériques mises en œuvre s’appuieront sur des données satellitaires conjuguées à des méthodes de modélisation des phénomènes étudiés afin d’établir des corrélations pertinentes entre observation satellite et changements d’état au sol.

Un autre volet de l’étude visera à observer les stratégies d’adaptation des populations face aux phénomènes d’étiage et d’inondation. En effet, il s’avère indispensable d’analyser la capacité des sociétés et des territoires concernés à faire face à des situations extrêmes. Cette recherche se fera à  travers l’analyse de l’impact des phénomènes hydrologiques extrêmes sur les modes de vie et sur l’environnement des populations. En outre, il s’agira de savoir si certaines pratiques culturelles et initiatives des populations, susceptibles de participer à une stratégie d’adaptation à ces phénomènes naturels, pourraient être relayées afin d’être efficacement mises en œuvre dans le contexte actuel.

L’utilisation des images satellites servira à identifier les zones de concentration des risques et d’habitat sur lesquelles seront menées des enquêtes sociologiques sous la forme d’observations, d’entretiens et de questionnaires.

  •  Financement :  FEDER 150 k€, Etat (CNES) 70 k€, conseil régional 20 k€

 

  • SOLAREST (2010 -2015)
  • Elaboration d’un outil améliorant le taux de pénétration de l’énergie photovoltaïque en Guyane.

La Guyane étant positionnée à 5° Nord de l’équateur, bénéficie d’une irradiation solaire relativement intéressante et suffisante en tous cas pour offrir de sérieuses opportunités de développement de systèmes de production d’énergie d’origine solaire.Cependant, une contrainte limite le recours à l’énergie d’origine photovoltaïque. Le caractère aléatoire et intermittent de la ressource solaire crée des risques d’instabilité du réseau électrique lorsque la demande de puissance risque de ne pas être couverte en temps réel par les moyens de production mis en œuvre. Or l’incapacité actuelle de prévoir la production d’origine solaire peut conduire le gestionnaire du réseau électrique public à limiter le recours aux puissances d’origine solaire et éolienne injectées sur le réseau.
L’objectif du présent projet vise à améliorer la connaissance de la ressource solaire en Guyane en s’assurant que les résultats obtenus pourront être utilisés afin de favoriser le taux de pénétration de l’énergie photovoltaïque dans le réseau électrique guyanais.

Actuellement, la meilleure approche pour connaître le gisement solaire en un site donné est basée sur l’exploitation d’images satellites. Or, la Guyane dispose depuis quelques années de la présence d’une station de réception d’images satellites SEAS qui constitue une réelle opportunité pour élaborer un modèle d’estimation et de prédiction de la ressource solaire incidente en tous points de la Guyane.

La première partie de ce projet sera consacrée à la définition d’une méthode d’estimation de l’irradiation solaire sur le territoire de la Guyane. Cette méthode sera basée sur l’exploitation d’images satellites pour réaliser la modélisation du rayonnement solaire reçu au sol. L’objectif de l’étude consistera à développer à partir d’images satellites et de mesures au sol des algorithmes et des modèles physiques permettant d’estimer le rayonnement solaire global qui traverse l’atmosphère.

Une seconde approche méthodologique sera ensuite mise en oeuvre en vue d’établir des prédictions de l’irradiation solaire basées sur l’antériorité des données satellitales et l’antériorité des données météorologiques au sol.

Les résultats attendus se présenteront sous forme de cartes d’ensoleillement qui permettront de disposer de façon régulière de l’estimation de l’irradiation au sol et d’un modèle prédictif de l’ensoleillement permettant une connaissance anticipée de l’ensoleillement sur l’ensemble du territoire.

  • Financement FEDER 125 k€, Etat (MESR) 70 k€